En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies : en savoir plus

Digitalisation entreprises

Les avantages et les freins à la digitalisation des entreprises

La place grandissante qu’occupent les technologies numériques dans notre quotidien crée de nouveaux modes de consommation et de communication. Pour répondre aux attentes des clients, mais également gagner en rapidité et en efficacité, et réduire leurs coûts, les entreprises doivent opérer leur transformation digitale. Il reste que la numérisation impose un changement en profondeur de l’organisation et de sa stratégie, et implique un investissement important, deux facteurs qui freinent de nombreux dirigeants.

Les avantages du digital pour la productivité des entreprises

Tous les secteurs d’activités sont concernés par la nécessité d’opérer leur transition numérique. En automatisant certains processus, l’entreprise décharge ses collaborateurs de tâches chronophages. Ces derniers peuvent se consacrer à des activités à plus forte valeur ajoutée et gagnent en productivité.

Par exemple, le pilotage de campagnes d’emailing, l’envoi de newsletters, etc., ne requièrent plus qu’une moindre intervention humaine, libérant un temps précieux pour les équipes marketing. De même, un assistant virtuel répond par chat aux questions basiques des clients ou traite des réclamations simples. Les conseillers client n’interviennent ainsi que pour des requêtes complexes ou en cas de blocage, ce qui les allège considérablement, et minimise l’attente pour les usagers, contribuant à leur satisfaction.

Autre exemple, des solutions de gestion comptable existent pour la dématérialisation de l’édition des devis et factures. Les multiples saisies sont évitées, car les informations sont directement tirées de la base de données de l’outil CRM. Les risques d’erreurs sont donc réduits et l’entreprise obtient le paiement de ses créances plus rapidement, clé d’une trésorerie optimisée.

Plus largement, les équipements numériques, les logiciels métiers et la dématérialisation des échanges, améliore l’aspect collaboratif en interne. L’information est partagée en temps réel, il est possible de réunir virtuellement des personnes à travers le monde, les données et les applications sont accessibles à tout moment et partout, etc.

La nécessaire adaptation de la stratégie marketing et de vente

La stratégie marketing et de vente évolue également avec l’arrivée d’Internet et des nouvelles technologies. En effet, la manière d’atteindre le public cible, mais aussi le processus d’achat, diffèrent complètement entre les magasins physiques et en ligne. Pour autant, l’un ne peut être négligé au profit de l’autre, car les consommateurs exigent aujourd’hui une expérience uniforme sur tous les canaux.

En outre, afin d’apporter une réponse personnalisée aux attentes des clients, voire les anticiper, l’exploitation de masse de données(Big data), ainsi que l’utilisation de l’Intelligence artificielle et du Machine learning, deviennent indispensables.

Les réseaux sociaux deviennent incontournables pour se créer une communauté, construire son image de marque, interagir avec sa cible et susciter de l’engagement…

Les principaux freins à la digitalisation des entreprises

Les exemples montrant les avantages du numérique en termes de productivité pour les salariés sont multiples. Mais leur introduction exige la définition d’une stratégie globale qui tient compte du fonctionnement de la société, des relations entre les différents services en interne, etc., ainsi que des moyens financiers et humains. Ainsi, un écart considérable est observé entre les grandes structures et les TPE-PME, plus faiblement dotées en solutions digitales, mais aussi moins actives donc moins visibles sur la Toile.

En effet, pour nombre d’entreprises, surtout les plus petites, de multiples freins à la digitalisation demeurent. L’investissement pour les équipements (outils de communication individuels, logiciels et licences) représente un obstacle majeur. Le changement du mode de travail en interne est également crucial : extension des horaires de travail avec les appareils mobiles, échanges de données et de documents sans support physique, réunions par visioconférence, etc.

Parfois, lever les réticences des salariés plus âgés peu familiarisés avec les outils numériques peut constituer un autre problème. D’ailleurs, au moment du recrutement, les compétences dans le domaine du digital occupent une place grandissante, et les employeurs doivent prévoir un budget pour la formation du personnel aux nouveaux outils, l’adaptation de l’organisation, etc.

En la matière, les cours en ligne deviennent la norme. Ils peuvent être suivis sur un ordinateur ou un terminal mobile, à leur propre poste, dans une salle de réunion, et même à leur domicile. Chacun apprend ainsi selon ses disponibilités et progresse à son rythme sans risque de ralentir ou de se faire ralentir par les autres. Quant à l’entreprise, elle économise sur le coût de déplacement, d’hébergement, etc., ses collaborateurs n’étant plus obligés de se rendre dans un centre physique.

 

Voir nos solutions digitales métiers

Contact

Adresse

DANEM
Zone Europarc/Tecparc
40 Rue Eugène Dupuis
94000 CRETEIL cedex

Tél. : 01.41.94.10.80    
Email: contact

Lien réseaux sociaux
0