En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies : en savoir plus

Solution maintenance prédictive

Succès croissant de la maintenance prédictive auprès des entreprises et industries

Dans une étude, le cabinet de conseil McKinsey prédit des économies de 630 milliards de dollars aux entreprises d’ici 2025 grâce à la maintenance prédictive. Une réduction des coûts de l’ordre de 10 % à 40 %, une baisse de 50 % du nombre de pannes et une diminution des investissements de 3 % à 5 % dans de nouvelles machines grâce à la longévité des installations existantes expliquent de telles économies.

Les trois approches en matière de maintenance industrielle

  • La maintenance corrective consiste à effectuer une réparation à la suite d’une panne. Cette approche est adaptée aux situations permettant une intervention rapide ou impliquant des pièces détachées très peu coûteuses. Elle convient également lorsque la défaillance de la machine n’impacte que légèrement les utilisateurs et l’activité.
  • À l’inverse, la maintenance préventive consiste à anticiper les pannes en effectuant des contrôles fréquents. Cette démarche n’est pas rentable, car le fournisseur se déplace pour des machines en parfait état de marche.
  • La maintenance prédictive permet quant à elle de détecter des anomalies grâce à l’analyse de données et d’intervenir avant que la panne se produise. L’entreprise évite le coût de déplacements inutiles du technicien, mais aussi un arrêt de la production.

Le principe et les avantages de la maintenance prédictive

Des capteurs installés sur les machines transmettent en temps réel des données sur leur fonctionnement. Ces informations sont analysées en continu et mettent en exergue un risque élevé d’incident à court terme, déclenchant l’intervention du technicien, alerté grâce à une application GMAO.

Pour définir les seuils d’alerte, des algorithmes prédictifs sont développés, en utilisant notamment l’historique de fonctionnement des machines. Un point essentiel de cet historique est le point de rupture de chaque machine, afin que l’algorithme puisse l’anticiper dans l’avenir.

En assurant une disponibilité maximale des installations, la maintenance prédictive augmente la satisfaction des utilisateurs. Elle améliore également le taux de rendement global (TRG) d’un équipement et par extension, le retour sur investissement. In fine, elle fait économiser du temps et des sommes importantes à l’entreprise en dépenses de réparation et d’intervention.

Succès croissant de la maintenance prédictive

Aussi bien les grands groupes industriels que les PME peuvent tirer profit de la maintenance prédictive. Les experts recommandent aux structures plus petites d’effectuer un test préalable sur un périmètre restreint avant d’industrialiser, ou alors de se limiter à une partie de la chaîne de production.

Preuve de l’intérêt des dirigeants pour cette approche pour la gestion de la maintenance, le cabinet ABI Research qu’elle a généré 9,1 milliards de dollars d’investissements à travers le monde en 2016, chiffre qui progresse au rythme de 22 % par an.

Dans tous les cas, le succès du passage à la maintenance prédictive repose sur une communication fluide entre les opérationnels et les data scientists. L’apport des spécialistes du métier permet de créer des outils personnalisés. Au besoin, des formations dédiées aux opérationnels peuvent être mises en place.

 

Voir notre Solution Gestion de Maintenance

Contact

Adresse

DANEM
Zone Europarc/Tecparc
40 Rue Eugène Dupuis
94000 CRETEIL cedex

Tél. : 01.41.94.10.80    
Email: contact

Lien réseaux sociaux
0