En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies : en savoir plus

Préparation de commandes en entrepôt

Comment optimiser la préparation de commandes en entrepôt

Pour les gestionnaires d’entrepôt, les défis sont multiples, entre la recherche des quantités idéales afin d’éviter les surstocks ou les ruptures et l’organisation de l’entrepôt. Ils doivent notamment mettre en place un système de préparation de commandes performant pour qu’il soit prêt pour des envois le plus rapidement possible.

Améliorer la préparation de commandes

Pour toutes les entreprises commerçantes, la gestion des stocks représente un enjeu de taille.

  • D’un côté, il est indispensable de disposer des produits en quantité suffisante pour répondre à la demande ;
  • De l’autre, les surstocks sont à éviter à cause du coût de leur conservation, du risque de péremption ou d’altération des marchandises et de l’immobilisation de liquidités. Aussi préfèrent-elles multiplier les commandes en limitant les quantités pour chacune d’entre elles au minimum.

Dans les entrepôts, les équipes doivent traiter ce volume croissant de commandes dans un laps de temps très limité afin de pouvoir respecter les délais de livraison de plus en plus courts exigés par les consommateurs. De plus, ils doivent réduire leurs dépenses d’exploitation, notamment le coût de main-d’œuvre, afin de préserver leurs marches. Voici les méthodes clés pour optimiser la préparation de commandes au sein des entrepôts.

  1. Réorganiser les emplacements des UGS

Lorsque plusieurs Unités de Gestion de Stock (UGS ou SKU en anglais pour Stock Keeping Unit) sont mélangées sur un même emplacement à l’intérieur de l’entrepôt, la préparation des commandes peut s’en trouver considérablement ralentie.

En effet, une telle organisation impose à l’opérateur un temps de recherche supplémentaire pour trouver le bon article. À l’inverse, la séparation des SKU augmente sa précision puisque l’item recherché est conservé à un endroit précis. Les risques d’erreur sont moindres et le préparateur gagne en productivité.

Si la demande pour les différentes UGS est hétérogène, avec quelques-unes qui concernent l’essentiel des commandes, il peut s’avérer judicieux de dédier un ou quelques grands espaces de stockage à ces références. En circulant dans une seule zone pour traiter toute sa commande, l’opérateur est de ce fait beaucoup plus rapide.

  1. Revoir les processus pour maximiser la productivité des préparateurs

Pour accélérer la cadence des préparateurs de commandes, la clé est de réduire leurs temps de déplacement.

Par exemple dans le cas de commandes comprenant un seul produit ou quelques références identiques, leur préparation en lots est source d'un gain de temps considérable. En effet, un passage unique dans chaque rayonnage suffit pour ramasser simultanément tous les articles relatifs aux commandes à traiter. L’opérateur évite les va-et-vient et avec l’aide d’un logiciel de préparation de commandes qui définit un itinéraire optimal, il accroît notablement sa productivité.

De nombreuses entreprises se dotent de systèmes de convoyage, idéals pour les produits à forte rotation et pour une préparation nécessitant plusieurs étapes. Les convoyeurs assurent le transport d’un point à l’autre, allégeant la charge de travail des intervenants « humains ».

 

Voir notre Solution Picking de Préparation de Commandes

Contact

Adresse

DANEM
Zone Europarc/Tecparc
40 Rue Eugène Dupuis
94000 CRETEIL cedex

Tél. : 01.41.94.10.80    
Email: contact

Lien réseaux sociaux
0