En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies : en savoir plus

CRM interventions maintenance

Pour de nombreuses entreprises, les opérations de maintenance représentent une part importante de leur activité. Ces interventions requièrent des outils adaptés et nécessitent une gestion performante pour fournir des prestations de qualité et garantir un haut niveau de satisfaction client. Pour cela, une foule de logiciels existent et offrent la possibilité d’optimiser de multiples paramètres.

1- Les atouts des logiciels dédiés aux interventions

Le recours à un logiciel de gestion d’interventions offre de multiples avantages. Il s’agit également d’un processus indispensable dans de nombreux secteurs.

Cela permet entre autres d’améliorer la communication au client des différentes étapes et données concernant les actions menées, ce qui est un point essentiel. Grâce à l’envoi automatique de notifications, celui-ci est tenu informé régulièrement et pourra vérifier que les engagements pris sont bien respectés.

Pour l’organisation des tournées, ce type de programme est aussi très efficace. En effet, optimiser le planning est un procédé qui doit tenir compte d'une multitude de facteurs et qui s’avère donc assez complexe.

Disposer d’un outil adapté permet d'effectuer des calculs rapides avec un grand nombre de variables. Ce qui représente un gain de temps conséquent. Cela donne également la possibilité de réagir promptement en cas d’imprévus.

Pour les techniciens, les supports mobiles sont un avantage considérable pour :

  • faciliter le travail ;
  • améliorer les délais de traitement.

2 - Les indispensables de la mise en place d’un logiciel d’intervention

Avant de mettre en place un CRM de maintenance au sein de son entreprise, il est important :

  • d’analyser ses besoins pour trouver la solution la mieux adaptée ;
  • d’équiper les techniciens de terrain d’outils connectés pour bénéficier de l’ensemble des possibilités offertes par ce type de programme ;
  • de veiller à la compatibilité et à l’intégration du logiciel au service d’information ainsi qu’aux différentes bases de données de la société. Dans le cas contraire, son efficacité sera grandement réduite.

En effet, les techniciens doivent avoir accès :

  • à l’historique des interventions ;
  • aux fiches client ;
  • au plan de leur tournée ;
  • à l’état des stocks ;
  • à l’envoi de commandes.

Il est donc indispensable que tous les logiciels de gestion soient reliés entre eux.

Les éléments relatifs aux durées de travail ou aux rapports doivent pouvoir être transmis automatiquement aux services compétents. Ceci est un point incontournable pour tirer pleinement profit des avantages attendus de ce type d'outil.

CRM et ERP entreprise

Pour les dirigeants de TPE ou PME, augmenter son chiffre d’affaires et fidéliser ses clients dans un contexte de forte concurrence est une bataille de tous les instants. Dans ce cadre, la gestion de la relation client et l’optimisation des process interne sont essentielles. Pour l’y aider, il existe des outils efficaces, notamment le CRM et l’ERP. Nous faisons le point sur les avantages respectifs de ces solutions.

Le CRM, un outil de conquête et de fidélisation indispensable

Le CRM est une plateforme permettant de centraliser toutes les informations concernant les clients et prospects de l’entreprise, incluant l’historique de ses interactions avec chacun d’entre eux dans l’ordre chronologique. Plus largement, cet outil facilite le pilotage des actions commerciales et marketing, ainsi que le suivi de la performance de l’entreprise sur ces deux volets.

L’analyse de ces données aide à cibler, séduire et garder ses clients, et ce faisant, à augmenter ses revenus et sa marge. Car avec une parfaite connaissance des attentes de chaque personne, l’entreprise est en mesure de développer une offre ultra personnalisée en termes de fond, de forme, de canal et même de timing de diffusion.

Pour les collaborateurs, le gain de temps et de productivité est considérable grâce à l’automatisation des tâches : analyse de données, segmentation, gestion de campagnes de prospection, envoi de devis, réception de commandes et de réclamations, planification des visites ou relances téléphoniques, reporting. Avec une version mobile de ce logiciel d’entreprise incontournable, ils peuvent même travailler à distance et gagner encore en réactivité.

La satisfaction des clients est assurée, même dans la phase après-vente, ce qui permet de consolider la relation sur le long terme. Les résultats sont prouvés par différents indicateurs : la croissance du taux de conversion et du chiffre d’affaires, le Net Promoter Score, etc. 

L’ERP, une solution complète au service de l’excellence opérationnelle

L’ERP, quant à lui, consiste en un système de gestion des ressources internes qui couvre l’ensemble du processus de vente :

  • traitement des commandes,
  • gestion des stocks,
  • comptabilité (facturation, paiement),
  • SAV,
  • litiges/contentieux.

Sa puissance en matière d’aide à la prise de décision est unique, car il fournit des informations précieuses sur tous les aspects essentiels de l’organisation : production, supplychain management, vente, RH, gestion financière.

Les modules qui le composent sont interconnectés et interagissent entre eux. À ce titre, ils contribuent à fluidifier la communication et le partage d’informations entre les différents départements de l’entreprise. Par ailleurs, parce que l’affectation des ressources humaines et matérielles est optimisée, les coûts de production sont minimisés.

Comment faire le bon choix entre CRM et ERP ?

Bien que les approches diffèrent, CRM et ERP ont donc la même finalité, à savoir offrir la meilleure expérience possible au client et booster la croissance économique de l’entreprise. Ensemble, ils aident l’équipe managériale à affiner constamment l’offre, à identifier et résoudre ou anticiper les défaillances, et ainsi à construire une image positive de la marque. Ces solutions sont parfaitement compatibles, et le CRM est même souvent une composante du logiciel ERP.

Pour les dirigeants de TPE et PME, les contraintes budgétaires imposent parfois de faire un choix entre les deux. Les spécialistes recommandent d’investir en priorité dans un bon CRM. En effet, en aidant à l’augmentation des ventes et à la fidélité de clientèle, il donne à la société davantage de moyens et la fait grandir. L’adoption d’une solution ERP complète devient alors pertinente et financièrement possible.

Logiciel de merchandising

En grande distribution et dans les circuits sélectifs, la concurrence est telle, que la baisse des prix ne suffit plus pour s’attirer les faveurs des consommateurs. Ces derniers exigent une offre adaptée à leurs besoins et un service irréprochable dans les points de vente. Vous devez par conséquent collaborer avec les distributeurs afin d’optimiser l’agencement et la gestion de vos linéaires et améliorer la visibilité de vos produits. Un logiciel de merchandising vous aide à atteindre cette excellence opérationnelle et à doper vos ventes.  

Recherche de la stratégie d’implantation optimale

Pour aider l’acheteur à se repérer et encourager l’acte d’achat, la simulation de l’allocation d’espace par produit et marque est indispensable. Grâce au logiciel d’optimisation de linéaire, vous analysez l’impact de plusieurs scénarios sans difficulté. Pour cela, vous tenez compte :

  • des performances des différentes catégories produits (chiffre d’affaires par mètre linéaire, marge…),
  • des contraintes imposées par le distributeur,
  • sans oublier les habitudes de consommation de vos clients et leur comportement dans le magasin (parcours, vitessede circulation, etc.).

De plus, une représentation en 3D du point de vente vous permet d’intégrer l’environnement et le balisage : caisses, supports de vente et communication (PLV), meubles cross-merchandising, etc. En voyant le linéaire à travers les yeux des visiteurs et en anticipant leurs déplacements, vous choisissez le modèle le plus pertinent en termes de positionnement des catégories familles et sous-familles,d’organisation spatiale et de communication sur le lieu de vente.

Relais en temps réel avec les équipes sur le terrain

Le programme facilite le partage de vos recommandations avec les équipes sur le terrain, notamment via des présentations personnalisées. Ces derniers se chargent ensuite de les décliner suivant les spécificités de la région, de l’enseigne de distribution, voire du magasin.

En sens inverse, ils remontent les réalités locales en temps réel. Après comparaison de ces données avec les planogrammes négociés et vos indicateurs clés, vous identifiez rapidement les éventuels écarts et apportez les ajustements nécessaires.

L’association CRM et merchandising assure la disponibilité permanente des produits dont vos clients ont besoin, contribuant ainsi à leur satisfaction. De plus, la rentabilité des linéaires, et plus largement, votre performance commerciale, est alors optimisée à moindres frais.

Gestion centralisée de la stratégie merchandising opérationnelle

L’ensemble des outils nécessaires à l’élaboration et au pilotage de votre stratégie de merchandising sont disponibles sur une même plateforme. Vous pouvez générer automatiquement des planogrammes, simuler des scénarios, planifier, exécuter et contrôler les actions menées en points de vente et de l’activité en général. Les fonctions de reporting sont également intégrées, pour une mesure précise de l’impact de vos actions et de l’efficacité des forces de vente.

L’aspect collaboratif in situ et à distance n’est pas en reste. Le chef de rayon peut partager le planogramme en ligne, solliciter l’avis des équipes sur le terrain par téléphone, et renvoyer une version modifiée en quelques instants. Le gain de productivité et d’efficacité est considérable, et la collaboration avec vos distributeurs s’en trouve favorisée.

Enfin, c’est un outil de veille extrêmement efficace, qui facilite la collecte d’informations quantitatives et qualitatives concernant votre marché, notamment vos concurrents. Vous disposez d’éléments fiables pour anticiper les attentes de vos clients et affiner votre offre, mais aussi pour assurer le succès du lancement de nouveaux produits.

Logiciel CRM

En marketing, pousser les personnes intéressées par votre offre à l’achat représente un enjeu majeur. En rapportant le nombre de prospects ainsi transformés en clients à l’ensemble de vos prospects, vous obtenez le « taux de conversion ». L’utilisation d’un logiciel CRM est indispensable pour booster cet indicateur essentiel, et par conséquent, augmenter votre performance commerciale et assurer la pérennité de votre entreprise. Grâce aux conseils qui suivent, tirez le maximum de cette solution dédiée à la gestion de la relation client.

1) Adoptez une solution CRM pour maximiser votre taux de conversion

Pour convaincre le maximum de prospects de devenir des utilisateurs réguliers de vos produits ou services, vous devez les séduire avec une offre parfaitement adaptée à leurs besoins. Or, diffuser un message sur-mesure au bon moment et via le bon canal de communication requiert une excellente connaissance de chacune de vos cibles.

De plus, si établir le contact est la première étape indispensable, il est tout aussi important d’entretenir le lien avec vos prospects pour décrocher une première commande, suivie de nombreuses autres.

Un outil CRM est un allié précieux pour bâtir des relations solides, optimiser l’efficacité de vos actions commerciales et marketing et économiser du temps et de l’argent.

2) Préparez votre fichier client à importer dans l’outil

Quelle que soit l’option que vous allez retenir, votre base de données clients vous sera utile. Pour que votre solution CRM soit immédiatement opérationnelle après son installation, préparez un fichier renfermant les données essentielles de chaque entité ciblée : activité, coordonnées, décideurs, historique des interactions, etc.

Utilisez directement un tableur sans effectuer de mise en forme et mettez-le régulièrement à jour, vous gagnerez un temps considérable, car il est possible d’importer une base de données existante vers la plupart des solutions CRM.

3) Choisissez votre outil en fonction de vos besoins et contraintes

Le choix des logiciels de GRC est très large. Pour trouver celui qui répond à vos attentes, définissez les fonctionnalités qu’il vous faut, ainsi que vos contraintes.

En effet, si vous démarrez votre activité, et ne disposez que de moyens limités, vous devez probablement sélectionner un outil gratuit. Si en revanche, il se destine à un grand nombre d’utilisateurs, surtout répartis sur plusieurs sites, une solution plus collaborative s’impose.

Dans tous les cas, le logiciel doit être compatible avec les autres technologies en place, au risque de perturber tout votre système d’information.

4) Testez une poignée d’outils avant de vous engager

Une phase de test sur les deux ou trois ressources qui vous semblent les mieux adaptées s’avère incontournable. Pendant quelques jours, vérifiez que chacune répond à vos exigences en termes d’ergonomie, de richesse fonctionnelle, de facilité d’utilisation, envoi de notification (rappel de rendez-vous ou de tâches à effectuer sur votre téléphone), etc.

Éventuellement, avec le rôle grandissant du smartphone dans le quotidien de tous les travailleurs, une application mobile CRM représente un atout de taille. De même, si le logiciel dispose d’API (Interfaces de Programmation), la connexion avec les autres composantes du SI se fait sans heurt.

5) Exploitez toutes les possibilités de votre outil et actualisez son contenu

Tirez pleinement profit de votre CRM en consultant les tutoriels visibles sur Internet ou en discutant avec les communautés d’utilisateurs, où s’échangent les bonnes pratiques et astuces pour une prise en main rapide. Intéressez-vous particulièrement aux options de paramétrages qui vous permettent d’ajuster votre logiciel à vos préférences et aux contraintes de votre métier.

Bien entendu, enrichissez et actualisez régulièrement les informations concernant vos prospects et clients. Enfin, les mises à jour périodiques envoyées par l’éditeur sont porteuses de nouveautés, pensez à les exploiter aussi.

Application mobile entreprise

Pour gagner en efficacité et en productivité, les entreprises gagnent à équiper leurs agents de terrain d’outils logiciels adaptés via des applications mobiles pros, accessibles sur smartphones ou idéalement sur tablettes. Le choix d’une solution de mobilité constitue souvent un véritable casse-tête. En effet, l’outil doit répondre à différents critères et attentes.

Les principaux critères de choix d’une application mobile d’entreprise

Une bonne application mobile pro doit concilier plusieurs attentes :

  1. Elle doit simplifier le travail des équipes de terrain en leur faisant gagner du temps, et ainsi permettre au manager des ventes d’en faire autant.
  2. L’outil doit également servir l’image de marque de l’entreprise en permettant d’améliorer le service que celle-ci offre à ses clients.
  3. Elle doit faciliter la consolidation des données et des chiffres issus de toutes les directions opérationnelles, et ainsi permettre à chacune d’entre elles de les exploiter en vue de prendre les bonnes décisions, au bon moment.
  4. Autre critère essentiel : la sécurité des données. Une solution de mobilité doit offrir une sécurité optimale, tout en permettant une prise en main aisée en conditions opérationnelles.

En fonction des besoins et des activités de l’entreprise, d’autres critères doivent également être pris en compte, comme :

  • l’agilité,
  • le choix de l’OS (Windows ou Android),
  • les fonctionnalités proposées et leur adéquation par rapport aux besoins,
  • les contraintes budgétaires ainsi que les coûts de maintenance et d’administration du parc de terminaux mobiles qui vont en découler.

Une solution sur mesure ou une application « out of the box » ?

Chaque entreprise peut choisir de développer une solution spécifique, répondant parfaitement aux exigences de son métier et de ses activités, ou d’acquérir des solutions de mobilité prêtes à l’emploi. Chaque type d’application mobile d’entreprise présente cependant des avantages et des inconvénients. Le choix de l’entreprise dépendra des critères qui l’intéressent le plus.

Le développement sur-mesure est une option intéressante si l’entreprise souhaite une solution totalement adaptée à ses besoins, si elle privilégie la flexibilité dans les évolutions et veut faciliter la conduite du changement, ou encore si elle désire offrir à ses collaborateurs une meilleure expérience utilisateur et ainsi gagner en productivité. Ce choix exige toutefois un budget plus conséquent, et requiert un temps de développement plus long.

En revanche, pour éviter les mauvaises surprises et maîtriser son budget, l’application « packagée » se présente comme le bon choix. Elle s’impose d’ailleurs si l’entreprise souhaite un déploiement plus rapide, si elle souhaite bénéficier de mises à jour régulières et obtenir des retours d’expérience de la part d’autres utilisateurs. Seul bémol, les applications « out of the box » répondent rarement à 100 % aux besoins métiers des entreprises. En plus, elles offrent moins de flexibilité en matière de personnalisation.

Dernier choix : les applications mobiles hybrides. Solutions alternatives, situées entre les applications sur-mesure et les applications « packagées », celles-ci permettent d’accéder à des fonctionnalités métiers, personnalisables en fonction des besoins des entreprises.

CRM logistique

L’introduction d’outils d’apprentissage automatique dans la solution de supply chain de l’entreprise apporte des améliorations notables sur plusieurs aspects. Nous avons notamment observé le gain d’efficacité en matière de prévision de la demande, de gestion de la qualité, de maintenance prédictive, et de réduction du prix du transport.

Anticipation de l’évolution de la demande

Grâce à leur capacité à analyser rapidement de gros volumes de données issues de multiples sources, les algorithmes de Machine Learning associés au CRM dans la chaine logistique facilitent la prédiction de l’évolution de la demande, permettant d’ajuster la production en conséquence.

Ces applications croisent un grand nombre de paramètres pour effectuer des analyses statistiques classiques ou pour élaborer des modèles de simulation plus élaborés et économiser des milliers d’heures de travail.

Meilleure gestion de la qualité

La reconnaissance visuelle des formes offre un gain d’efficacité en termes de vérification de la qualité des produits à l’entrée des entrepôts ou centres de tri. Le principe consiste pour le logiciel à détecter des patterns similaires au sein de masses d’informations, et à mettre de côté ceux qui présentent des anomalies.

C’est un système idéal pour traquer les produits endommagés et comme dans le cas de Watson, l’intelligence artificielle d’IBM, de les classer et de suggérer des actions correctives pertinentes.

En externe, le même principe appliqué aux données des fournisseurs permet de s’assurer de la qualité de ces derniers. Sachant que pour la plupart des entreprises, plus de 80 % des composants d’un produit proviennent de tiers, le choix et le suivi de ces prestataires sont cruciaux. Les métiers sensibles et sévèrement réglementés comme l’agroalimentaire, la pharmacie ou encore l’aérospatiale et la défense sont très demandeurs d’applications logistiques pouvant répondre à leurs exigences de conformité et de traçabilité.

Faire de la maintenance prédictive

Particulièrement dans l’industrie manufacturière, mais également dans d’autres secteurs, le bon fonctionnement et la disponibilité permanente de l’outil de production sont indispensables pour éviter tout accroc dans la chaine d’approvisionnement.

Aujourd’hui, les capteurs connectés transmettent en continu des données sur les machines, le matériel de stockage, les véhicules et autres équipements de transport. Le logiciel de logistique et supply chain exploite la puissance du machine learning pour identifier les facteurs qui affectent leur performance, et plus largement, pour évaluer plus précisément l’efficacité globale de l’équipement (OEE en anglais), un indicateur essentiel pour les professionnels du secteur.

Diminution du coût de transport

Dernier bénéfice non négligeable de l’apprentissage automatique, il contribue à optimiser la livraison, faisant baisser les coûts de transport et minimisant les risques de dommages ou de vols.

CRM gestion relation client

Le recours à un logiciel de gestion de la relation client apporte de nombreux avantages et permet de fournir un service personnalisé de qualité. De nos jours, cela est devenu un outil indispensable pour toutes les sociétés qui ont une équipe commerciale de terrain, mais il faut cependant bien analyser ses besoins pour ne pas se tromper dans son choix.

Les points à prendre en considération

Un CRM mobile est un logiciel qui regroupe toutes les informations concernant les clients. Cet outil permet aux commerciaux d’individualiser leurs visites.

Il doit être accessible depuis des supports tels que les téléphones ou les tablettes afin de pouvoir être consulté sur le terrain.

Le recours à un tel programme présente de nombreux avantages :

  • accroître les ventes ;
  • faciliter le management à distance et la prise de commande ;
  • simplifier l'établissement de devis ;
  • booster la compétitivité d’une entreprise.

Ce genre d’application mobile doit donc :

  • répondre aux besoins des professionnels en leur fournissant toutes les données nécessaires ;
  • offrir des fonctionnalités innovantes comme l’affichage d’une cartographie des clients à proximité.

Afin qu’elle puisse s’adapter dans le temps aux besoins spécifiques des commerciaux, elle doit aussi être évolutive. C’est un élément important pour que les utilisateurs bénéficient toujours d’un outil performant.

Des choix à faire

Ceux qui disposent déjà d’un CRM pour leurs commerciaux, mais qui veulent mettre en place une solution mobile ont le choix entre le développement :

  • d’un logiciel dit « propriétaire » ;
  • d’une application dédiée qui sera synchronisée avec toutes les données du système informatique et les autres programmes (EPR, logiciel de gestion…).

Cette seconde solution semble la plus pertinente dans la majorité des cas pour :

  • éviter les complications ;
  • répondre aux besoins des utilisateurs sur le long terme ;
  • permettre une personnalisation en rapport avec ses attentes.

Pour sécuriser le transfert d’informations, ne pas subir de coupures et éviter l’apparition de nombreux doublons, il est conseillé d’utiliser des plateformes BPM et EAI. En effet, elles peuvent gérer des processus complexes sans difficulté.

Afin de se protéger contre les problèmes de couverture réseau, il est aussi recommandé de choisir une application qui peut fonctionner en mode déconnecté.

C’est un élément capital pour les commerciaux qui sont fréquemment en déplacement dans des zones peu urbanisées.

Solution entreprise CRM

Aujourd’hui, de plus en plus d’entreprises s’équipent avec des logiciels professionnels afin de profiter de tous les avantages qu’ils procurent. C’est le cas notamment des CRM, qui sont de plus en plus recherchés pour améliorer la relation et le service client. Cependant, les besoins ne sont pas identiques selon les sociétés et il est donc essentiel de sélectionner un outil adapté.

Bien analyser ses attentes

Avant de choisir un logiciel CRM, il est nécessaire d'étudier minutieusement plusieurs points.

Dans un premier temps, il est indispensable de faire une liste précise des solutions qu’on utilise fréquemment afin de déterminer s’il peut y avoir compatibilité. Dans le cas contraire, il vaut mieux opter pour un autre outil sous peine de subir de nombreuses complications.

Ensuite, il faut définir l’usage qui en sera fait. Cela évitera notamment pour ne pas se retrouver avec une foule d’options inutiles. Ce qui entraine souvent une difficulté de prise en main et une perte de temps conséquente.

Il faut ainsi planifier sa stratégie et analyser ses faiblesses pour connaitre précisément les points qui doivent être améliorés.

Il est également important de sélectionner un logiciel métier, qui soit intuitif et qui dispose d’une bonne ergonomie. Ceci permettra à tous les collaborateurs de se familiariser rapidement avec ce nouvel instrument. Autrement, ils pourraient tout simplement le mettre de côté et ne pas s’en servir.

Enfin, le CRM retenu doit permettre de centraliser l’ensemble des informations sur les clients.

Les différentes possibilités

Il existe deux possibilités pour ce qui est de l’acquisition d’un logiciel de gestion de la relation client :

  • externalisé ;
  • interne.

Dans le premier cas, il est nécessaire de choisir un CRM mobile. Cela signifie tout simplement qu’il est accessible depuis n’importe quel support connecté (ordinateur, téléphone, tablette). C’est donc un avantage précieux pour les équipes commerciales qui se déplacent souvent. Le logiciel est hébergé dans le cloud et accessible grâce à un identifiant et un mot de passe.

Pour la deuxième option, il s’agit de l’acheter et de l’héberger sur son système informatique. Les informations restent donc en interne. Par contre, l’accessibilité est plus réduite, car il est indispensable que le programme soit installé sur le support pour être utilisé.

Dans tous les cas, il faut absolument prévoir au démarrage une assistance technique ainsi qu’une session de formation pour que la transition se déroule le mieux possible.

CRM force de vente

Garante de l’enrichissement du portefeuille client de l’entreprise et de la réalisation de chiffre d’affaires, la force de vente joue un rôle essentiel dans le développement commercial. Raison pour laquelle il convient de la doter d’équipements performants. Ainsi, un CRM commercial s’impose pour faciliter la tâche du chef des ventes et des commerciaux sur le terrain.

3 critères essentiels pour bien choisir un logiciel de force de vente

Étant donné l’étendue des offres de logiciels commerciaux disponibles sur le marché, le choix d'un tel outil requiert une mûre réflexion. En effet, une mauvaise décision peut avoir des conséquences néfastes sur les projets commerciaux. Pour être sûr de choisir le bon produit, suivez ces conseils :

  •  Identifier les besoins : étape incontournable avant de s'équiper d'un logiciel de force de vente. Il s’agit de déterminer avec précision les attentes de l’entreprise compte tenu de ses activités. Ce qui permettra d’identifier les fonctionnalités indispensables du logiciel.
  • Un outil pour force de vente nomade ou sédentaire : en effet, si l’entreprise emploie principalement des commerciaux itinérants, il lui faut un logiciel qui peut fonctionner sur un support mobile (smartphone, tablette), et idéalement, sans connexion internet. En revanche, cette fonction n’est pas indispensable si la force de vente de l’entreprise est sédentaire.
  • Dans tous les cas, l’outil doit au moins comporter des fonctions de planification, de reporting, et de gestion des prospects et des clients. Un module de communication interne est également recommandé pour favoriser l’interaction et la synergie entre les membres de l’équipe de vente.

Attention à l’ergonomie et à la facilité d’utilisation

Au-delà des fonctionnalités proposées, un bon CRM commercial doit :

  • être simple d'utilisation ;
  • avoir une bonne ergonomie.

En effet, si l’outil est trop complexe, les équipes risquent d’avoir des difficultés à l'utiliser correctement.

Pour cette raison, il est préférable d’opter pour un programme simple à comprendre et facile à prendre en main. En plus, l’entreprise pourra économiser sur les frais de formation. La force de vente appréhendera plus rapidement les fonctionnalités de l’outil, et pourra exploiter pleinement ses potentiels.

Bref, l’idée est de mettre à la disposition des commerciaux un logiciel de force de vente performant et facile à utiliser, qu’ils pourront aisément maîtriser. Ils se sentiront à l’aise avec le programme, et sauront en tirer pleinement profit.

Contact

Adresse

DANEM
Zone Europarc/Tecparc
40 Rue Eugène Dupuis
94000 CRETEIL cedex

Tél. : 01.41.94.10.80    
Email: contact

Lien réseaux sociaux
0